Chrono-Dreyfus, l'affaire Dreyfus

Services gratuits

L'AFFAIRE DREYFUS



Fiches 241 à 250 sur 722    ·   ·   ·16 17 18 19 20 21 22 23 24 25  ·   ·  ·   
26
Novembre
1897
Paris
France
 



Général Billot

Déclaration du général Billot

Aux obsèques du général de Jessé, le général Billot déclare:"L'armée française est comme le soleil, dont les taches, loin d'assombrir sa lumière, donne à ses rayons une plus éclatante splendeur".


27
Novembre
1897
Paris
France
 



Caricature d'Esterhazy

Saisie de lettres d'Esterhazy

Saisie, chez Mme de Boulancy, d'un certain nombre de lettres d'Esterhazy, dont le "Figaro" publiera des extraits dès le lendemain.


28
Novembre
1897
Paris
France
 



Agence Havas

Agence Havas

Elle déclare qu'aucune punition n'a été infligée au colonel Picquart at que les papiers saisis chez lui lui ont été restitués par le général de Pellieux.


28
Novembre
1897
Paris
France
 



Esterhazy et Picquart

Le Figaro publie des lettres d'Esterhazy

Le Figaro publie des lettres d'Esterhazy insultantes pour l'armée et la France, qu'il complète les jours suivants par des photographies des mêmes lettres. Le journal se défend de tout antimilitarisme et affirme agir pour le bien de l'armée. L'émotion dans la presse est importante. À partir de ce moment, les journaux publient deux rubriques : une pour l'affaire Dreyfus, et l'autre pour l'affaire Esterhazy.


30
Novembre
1897
Paris
France
 



Conférence du Parti ouvrier français

Première conférence à la Maison du Peuple du Parti ouvrier français sur l'affaire Dreyfus.


1
Décembre
1897
Paris
France
 



Signature de Zola

Article de Zola

Le "Figaro" publie un article d'Emile Zola: "Le Syndicat".


2
Décembre
1897
Paris
France
 



Esterhazy et de Pellieux

Conseil de guerre

Esterhazy écrit au général de Pellieux pour demander à être envoyé devant un Conseil de guerre.


3
Décembre
1897
Paris
France
 



Darlan

Darlan remplacé

Le sénateur Milliard remplace Darlan au ministère de la Justice.


4
Décembre
1897
Paris
France
 



Commandant Ravary

Ordre d'instruire

Le général Saussier signe l'ordre d'instruire contre Esterhazy. L'instruction est confiée au commandant Ravary. Esterhazy est laissé en liberté.


4
Décembre
1897
Paris
France
 



Général Billot

Interpellations à la Chambre

Interpellations des députés Sembat et de Mun sur l'attitude du gouvernement. Jules Méline, président du Conseil, déclare aux députés : « Il n’y a pas d’affaire Dreyfus. Il n’y a pas en ce moment, il ne peut pas y avoir d’affaire Dreyfus ». Le ministre de la Guerre énonce quant à lui : « en mon âme et conscience,


Fiches 241 à 250 sur 722    ·   ·   ·16 17 18 19 20 21 22 23 24 25  ·   ·  ·   






Accueil   Chrono-Dreyfus.com © 2016 - copyrights    Partenaires